Une nouvelle usine pour les crêpes-dentelles Gavotte

Le 31/03/2014 à 12h15 - Crêpe business

Les crêpes-dentelles Gavottes rencontrent un énorme triomphe au pays et à l’étranger. Tant et si bien que la société Loc Maria qui les conçoit n’a pas hésité à investir dans la construction d’une nouvelle usine, plus grande et plus moderne que celle qui est opérationnelle actuellement.

Une usine ultra-moderne et à forte capacité pour satisfaireles férus de crêpes dentelles
Pour répondre à une demande sans cesse croissante, Christian Tacquard, le PDG de Loc Maria, propriétaire de la marque Les Gavottes, vient de donner son accord pour un investissement de 22 millions d’euros alloué à la construction d’une nouvelle usine. Les 12.500 m2 de surface qu’elle comptera seront localisés à Lanvallay à proximité de Dinan (Côtes-d’Armor). Quant au site actuel situé à Tanden, il continuera de produire. L’usine entrera en fonction partiellement en 2015 et sera entièrement opérationnelle à partir de 2016.
Outre sa taille impressionnante, l’usine bénéficiera d’équipement moderne et sera extrêmement automatisée. Ces trois facteurs permettront aux Gavottes de multiplier par 2 sa production actuelle de 3 500 tonnes. En 2016, 7 000 tonnes de crêpes et biscuits sortiront donc des usines Gavotte. Le groupe n’a pas souhaité détailler le fonctionnement de ses machines. On sait seulement qu’elles sont dotées d’un système d’enroulement des crêpes que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.
La biscuiterie Les Gavottes fonctionne actuellement avec 120 employés et réalise en moyenne un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros par an. Ses crêpes dentelles approvisionnent le marché français et sont également écoulées en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et au Moyen-Orient auprès d’importateurs. En tout, ce sont 40 pays qui se délectent de ces petites crêpes fines bretonnes. Les exportations comptent pour 50 % du chiffre d’affaires annuelles et le gros des exportations portent sur les crêpes dentelles au chocolat. Elles remportent un franc succès à l’étranger. Mais pour séduire encore plus l’internation, Les Gavottes envoient des bataillons de commerciaux représenter l’enseigne lors de salons organisés à l’étranger.
Crêpes dentelle Gavottes

Loc Maria, un grand nom de la biscuiterie bretonne
La recette des crêpes dentelles est créée par Katell Cornic qui souhaitait des crêpes sucrées extrêmement fines et, à la différence des crêpes classiques, particulièrement croustillantes. Pour obtenir cette dernière caractéristique, elle enroule la crêpe bien cuite, de manière à obtenir un parallélépipède. La crêpe dentelle est surnommée Gavottes, du nom de la biscuiterie qui les commercialise pour la première fois dans le quartier de Loc Maria à Quimper depuis 1920. Tous les jours, au sein de l’atelier Les Gavottes, plusieurs pâtissières, enroulent à la main une centaine de crêpes dentelles (8 tous sur elle-même pour chaque crêpe). La demande ne cessant d’augmenter,  en 1950, la biscuiterie se lance dans l’industrialisation en mécanisant la chaîne de production. Une technique d’enroulement inédite est crée et permet de multiplier par plus de 10 le nombre de crêpes réalisées par pâtissière. On est désormais à une production journalière de 1 500 crêpes par jour par personne. En 1962, l’heure est de nouveau à l’agrandissement, mais cette fois-ci, c’est le local qui est concerné. La biscuiterie déménage à Dinan, sur une surface de 4 500 m2. En 1990, la famille Tacquard, propriétaires de la marque Les Gavottes, crée un groupe biscuitier baptisé Loc Maria et y intègre la biscuiterie. Depuis, l’aventure continue et l’expansion également !