Recettes infaillibles pour réussir sa pâte à crêpes

Le 04/11/2014 à 08h27 - Recettes de crêpes

En matière de crêpe, le savoir-faire déployé dans la création des garnitures ne fait tout. Car si la pâte à crêpe est ratée, cela se fera incontestablement ressentir au moment de la dégustation. Pour réussir vos crêpes, il faut donc déjà réussir la pâte. Une pâte est réussie si les trois conditions sont réussies : elle ne présente aucun grumeau, elle n’est ni trop liquide ni trop épaisse et elle n’est pas élastique. Premier conseil : réaliser votre pâte à crêpe suffisamment tôt à l’avance, voir même la veille afin qu’elle ait de temps de bien reposer. Sa qualité en sera meilleure. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez des recommandations pour une excellente pâte à crêpe.

Recette pâte à crêpe infaillible

Les ingrédients à réunir
Oubliez la farine complète. Si vous souhaitez une pâte légère pour concocter de fines crêpes, optez pour une farine de blé type 45 ou un mélange à parts égales de farine Type 45 et Maïzena. Pour leur part, les galettes sont meilleures avec de la farine 100 % sarrasin ou à la rigueur une composition 50 % sarrasin et 50 % froment. Pour diminuer au maximum le risque de voir apparaître des grumeaux, tamisez toujours à deux reprises votre farine, y compris lorsque vous utilisez une farine fluide.
Concernant le liquide de déliement, misez sur du lait frais pasteurisé entier ou demi-écrémé, mais jamais du lait écrémé. Pour obtenir des crêpes légères et agréablement croustillantes en bouche, utilisez 75 % de lait et 25 % de bière blonde. Un verre de cidre peut également faire l’affaire. Autre solution, mettez 70 % de lait et 30 % de crème fraîche épaisse. Dernière alternative, versez 50 % de lait et 50 % d’eau. À vous d’opter pour l’astuce qui vous convient, en fonction de ce que vous avez à disposition.

La réalisation
Entreposez vos œufs à température ambiante au moins une heure avant de réaliser la pâte. Travaillez cette dernière dans un cul-de-poule en commencer par verser la ou les farines en prenant soin de former une fontaine. Le creux sert à accueillir les œufs, l’huile et éventuellement le sel. Puis, mélangez l’ensemble au moyen d’un fouet. Tout en incorporant les ingrédients, versez le quart du lait pour liquéfier légèrement la pâte. Lorsque celle-ci devient homogène, ajoutez le reste du lait et mélangez de nouveau, cette fois-ci vigoureusement pour être sûre d’enlever les restants de grumeaux.
Très important, ne rallongez pas une pâte épaisse en y versant du lait au risque d’obtenir un mélange collant. La bière ou de l’eau est vivement recommandée à la place afin de fluidifier un peu plus la pâte. Il faut cependant faire attention à la quantité versée pour ne pas que la pâte devienne au contraire trop liquide. Car si c’est le cas, les crêpes seront difficiles à cuire avec le risque qu’elles se déchirent. Pour savoir si la pâte est consistante comme il faut, plongez une cuillère dedans puis retirez là et avec un doigt, tracez un trait sur son dos. Si le trait est franc, c’est que la consistance est parfaite. Après cela, il ne vous reste plus qu’à reposer la pâte au frais durant une heure minimum.