Les crêpes sous toutes ses formes chez Pâtafrane

Le 07/04/2015 à 07h45 - Actualité de la crêpe

L’enseigne Pâtafrane, située à Issy-Les-Moulineaux (Ile-De-France), est une néo-crêperie. Ce concept désigne tout établissement proposant une diversité de recettes inédites à partir des galettes et des crêpes traditionnelles. L’objectif est de les dévoiler à la clientèle sous un autre aspect, une autre allure. Pour se faire, les techniques de pliage sont étudiées ainsi que les garnitures et les mariages d’ingrédients qu’elles supposent. Dans la foulée, les pliages devraient faciliter le transport des produits dans le cadre de la vente à emporter.

Une crêperie 100 % Bretonne
Le nom Pâtafrane est imaginé par Francine Roudon, fondatrice de la crêperie. On peut y deviner un jeu de mot signifiant "Pâte à Francine". Mais il ne s’agit là que de supputation. Il est en revanche certaine que Pâtafrane est un concept inédit dans l’univers de la crêperie. Francine Roudon a suivi un cursus professionnel dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Son ambition la persuade de créer son propre établissement de restauration. À ce titre, une crêperie s’imposait comme une évidence pour elle : c’est que la maîtresse des lieux est bretonne !

La crêpe se métamorphose
Les burgers, les kebabs, les samossas, les paninis et les sandwiches sont souvent des compositions avec une forte teneur en calorie. Pâtafrane fonctionne à contrecourant : l’enseigne propose une alternative saine aux traditionnelles recettes de fast-food, mais toujours dans l’esprit d’une restauration à service rapide. Grâce à ses pliages ingénieux, Pâtafrane offre à ses crêpes l’allure et le goût des recettes emblématiques de la restauration rapide.

Des formes calquées sur les cartes de la restauration rapide
Le rolladenn, se dégustant froid, est un clin d’œil au wrap, en raison notamment du pliage dont il fait l’objet. Le tric’horn, taillé en triangle, est une allusion culinaire à peine voilée aux samossas chinois. Ou encore, les blinis se muent en hamburger, et prennent la place des pains buns. Ces trois catégories de recettes sont entièrement concoctées selon des techniques artisanales par Pâtafrane. Les lignes qui suivent sont consacrées aux trois recettes principales de la carte.

Le Rolladenn
Le Rolladenn est un Wrap fait avec une galette qui se déguste froid. Le Rolladenn est garni d’un ou plusieurs des ingrédients suivants : viande (jambon, thon, saumon), légumes (tomate, maïs, olives, salade, carottes…). Tous sont utilisés frais. Le Rolladenn est la star des belles saisons et la recette fétiche des férus de crudités, à déguster en repas ou à intégrer aux mets composant un apéro dînatoire. Il peut-être acheté plusieurs heures avant la pause-déjeuner étant donné qu’il se consomme froid.

Le Tric’horn
Après pliage, le Tric’horn prend des allures de Samossa. Il s’agit d’une recette à impérativement consommer chaud. Les Tric’horn sont fourrés soit de saumon, soit de viande hachée ou encore de poulet. La viande est mariée à des légumes et fromages tels que des morceaux de poireaux ou d’emmental. Il peut sans encombre faire un passage au micro-ondes en cas de refroidissement.

Les blinis
Les Blinis de sarrasin sont couplés pour qu’ils reproduisent la forme d’un burger. On trouve coincé entre 2 blinis, soit du steak haché soit du jambon. Cette recette originale reproduit le goût du hamburger sans reprendre son caractère copieux. La Saladenn désigne une salade à déguster avec un blini. Quant aux Primious, il s’agit d’omelettes cuites au fil des commandes et servies avec un blini et une salade.

Patafrane Issy les Moulineaux